Skip to main content

Introduction à l'immunologie: aspects fondamentaux

About This Course

Le but de cet enseignement est de faire comprendre comment fonctionne notre système immunitaire et son rôle dans la lutte contre les agents infectieux. Les étudiants serontinitiés aux composants cellulaires et moléculaires des réponses immunitaires innée et adaptative (cellules NK, neutrophiles, cellules B et T, peptides antimicrobiens, complément, anticorps, cytokines…)

Ils connaîtront dans les grandes lignes l'organisation des tissus lymphoïdes primaires (moelle osseuse, thymus) et secondaires (rate, nœuds lymphatiques) et seront capables d'expliquer comment ces structures permettent la générationd’un répertoire diversifié de cellules B et T.

Les étudiants seront en mesure de comprendre comment les composants du système immunitaire sont capables de reconnaître et de cibler les agents infectieux sans s’attaquer au soi. Ils apprendront les séquences d’événements menant à une réponse immunitaire de type T ou B.

Prerequisites

Ce cours nécessite quelques bases en biologie moléculaire.

Course Staff

image of Bruno Lemaitre

Bruno Lemaitre

Bruno Lemaitre, Docteur en génétique, a effectué son travail de thèse avec Dario Coen à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris) sur la transposition de l’élément P chez la drosophile. Il a ensuite rejoint le laboratoire de Jules Hoffmann (CNRS, Strasbourg) comme chargé de recherche, où il débuta alors une dissection génétique de la réponse anti-microbienne chez Drosophila. L’un de ses premiers travaux démontra que le récepteur Toll et sa cascade d’activation sont des composants essentiels de la réponse immunitaire chez cette mouche (Lemaitre et al. (1996), Cell 86:973). Ce fut un travail pionnier dans le domaine de l’immunité innée, qui permit ensuite l’identification des récepteurs Toll-like comme des médiateurs cruciaux de l’immunité innée chez l’homme. En 1998, Bruno Lemaitre a créé son propre groupe au Centre de Génétique Moléculaire du CNRS de Gif-sur-Yvette, et il est depuis 2007 Professeur à l’Ecole Polytechnique de Lausanne (EPFL). Son laboratoire utilise la drosophile comme modèle de recherches dans le domaine de l’immunité innée et des interactions hôte-pathogènes.

Image of Claudine Nyen

Claudine Neyen

Claudine Neyen, Docteure en immunologie, a effectué sa thèse avec Siamon Gordon à l'Université d'Oxford, sur les macrophages et leurs récepteurs immunitaires innés. A Oxford, elle a enseigné l'immunité innée au niveau Bachelor. Après sa thèse, elle a rejoint le groupe de Bruno Lemaitre à l'EPFL pour étudier les interactions hôte-pathogène chez la mouche du vinaigre, et a notamment découvert un mécanisme qui permet au système immunitaire inné de différencier entre bactéries vivantes, dangereuses, et bactéries mortes, inoffensives. Depuis 2015, Claudine Neyen enseigne l'écriture scientifique à l'Université de Bâle.

Image of Adrian Duval

Adrian Duval

Adrian a étudié la médecine à l'université de Lausanne (UNIL) et entreprend actuellement une thèse MD-PhD en biologie moléculaire. Son travail analyse les effets du jeûne de courte durée sur les thérapies ciblées du cancer, comme les les inhibiteurs des tyrosine-kinases. En plus de son travail au laboratoire, Adrian a développé un intérêt important dans l'enseignement de la médecine et de la biologie. Il travaille pour la faculté de biologie et de médecine (FBM) de l'Université de Lausanne en tant que coordinateur d'exercices et examens pratiques pour les étudiants en médecine et collabore avec le Prof. Lemaître à l'EPFL dans le but de développer un MOOC sur les principes et mécanismes de l'immunité et leurs applications médicales

Frequently Asked Questions

What web browser should I use?

The Open edX platform works best with current versions of Chrome, Firefox or Safari, or with Internet Explorer version 9 and above.

See our list of supported browsers for the most up-to-date information.

Question #2

Your answer would be displayed here.

  1. Course Number

    immuno
  2. Classes Start

  3. Classes End

Enroll